mercredi 1 mars 2017

Mercredi des cendres


Image de l'auteur


Dans notre vie, bien des choses sont futiles,
Inutiles, qui ne réchauffent plus personne,
N'illuminent rien, qui s'envolent comme mille
Cendres emportées par le vent. Mais la cendre donne

Encore des braises sur lesquelles il suffit
De souffler un peu pour voir le feu reprendre.
Le Carême, c'est quarante jours, un temps qui
Sert à souffler sur les braises pour que des cendres,

Renaisse la vraie joie, qui est autre chose
Que tous les petits plaisirs faciles, ceux qui
Mobilisent inutilement nos énergies.

Cette vraie joie, elle est à chercher du côté
De l'amour, lui seul réchauffe vraiment et
Illumine toute notre existence ici.

Pierrette

_____

De sable à la flamme au naturel chargée de deux mains d'orangé et d'azur