lundi 27 février 2017

Transfert


image de l’auteur

Me voici donc en partance
Vers la maison de vacances :
Un peu de musculation
Et pas mal de nonchalance.
 

4 commentaires:

  1. Je suis rééducateur, dans une autre vie, mais je travaille auprès de personnes ayant des déficiences intellectuelles, ce qui ne semble pas être, loin sans faut, la pathologie dont tu souffres. J'aurais aimé te faire faire un peu de marche, de la balnéothérapie, du vélo... , peut-être aurions-nous fais plus ample connaissance.
    J'ai lu sur ton blog que tu avais contaminé un ou une soignante à l'occasion d'un de tes précédant séjour dans un hôpital. Rien de bien grave, tu lui avais transmis la poésie. Elle avait du coup écrit un poème, un rubaiyat peut-être, un quatrain en tous cas, il était ravissant, très frais, je ne l'ai pas retrouvé sur ton blog. Si jamais tu t'en souviens je suis preneur. Que signifie être nonchalant pour toi ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quatrain d'une soignante :

      Va, ambiloriot dans ton aérienne hutte
      Cerf-ou-tapis-volant, certes tu as le choix
      Car de Newton tu ne fais qu’effleurer les lois
      Au fait, Louis Blériot avait-il un parachute ?

      https://paysdepoesie.wordpress.com/2016/11/02/ambiloriot/#comment-4236

      et «nonchalant» veut dire «partisan du moindre effort».

      Supprimer
    2. Je ne pensait pas à celui-là. Je me souviens qu'il ou elle disait un truc du j
      genre "je ne suis pas poète" et parlait d'hôpital mais je me suis peut-être trompé. Ca n'est pas grave, merci pour l'effort.

      Supprimer
    3. Ne suis ni poète ni métaphysicien

      Encore moins culturée juste praticien

      Je vous sais en ces lieux aux soins de votre coeur

      En choeur chantons l’ode des nouveaux musiciens

      https://paysdepoesie.wordpress.com/2016/12/31/12991/#comment-4358

      Supprimer