lundi 20 février 2017

L'homme aux mains d'or: sonnet 20


Image de Cochonfucius


La souffrance héraldique (suite)

En fait la troisième phase est la conséquence
De la deuxième: le dérèglement des
Couleurs*, donc en face d'un blason en souffrance
Il est sage de le faire bénéficier

D'une évacuation de la couleur dominante
A l'aide d'une pipette. On évite ainsi
Une grave inondation plus ou moins lente
Qui le rend invisible. L'atrophie

D'un ou plusieurs meubles est de la sorte évitée,
En effet, le surplus d'une couleur provoque
La compression des meubles du blason et,

Si elle est prolongée, elle peut devenir
Irréversible. La compression est pire
Lorsqu'elle siège dans une zone muette...

(A suivre)

Pierrette
 
* Voir sonnet 19



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire