mardi 28 février 2017

Le praticien... musicien




















 Images d'Herald Dick
 

Ne suis ni poète ni métaphysicien
Encore moins culturé juste praticien
Je vous sais en ces lieux aux soins de votre coeur
En choeur chantons l’ode des nouveaux musiciens

5 commentaires:

  1. Cochonfucius est si poétique qu'il contamine tout son entourage, même le personnel médical.

    RépondreSupprimer
  2. Merci à Vincent de nous avoir rappelé cet événement (voir les commentaire du billet "Transfert").

    RépondreSupprimer
  3. OUI ! C'est ça, merci à vous deux. Je l'aime beaucoup. Je le trouve frais, plein d'entrain.

    L'univers hospitalier ne l'est pas toujours, hospitalier. Là il l'était. Cochonfusius n'y était sans doute pas pour rien en effet, il a transmis sa belle maladie, celle qui guérit de tout.

    RépondreSupprimer
  4. Voir

    https://paysdepoesie.wordpress.com/2016/12/31/12991/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le billet existait déjà (Rituel 3), ils sont maintenant fusionnés.

      Supprimer