dimanche 26 février 2017

Dieu des fourneaux


image de l’auteur

Un petit dieu apprend comment l’on cuit
Une entrecôte au-dessus de la braise,
Comment l’on fait de la sauce hollandaise,
Comment servir un souper de minuit.

Le contenu d’un saladier de buis
Vient s’accorder aux algues japonaises ;
Un peu plus loin, ça sent la crème anglaise,
Et cette liste encore se poursuit.

Le petit dieu est gourmand, seulement,
Il se mélange avec les éléments ;
Bien des erreurs sont à son ordinaire.

C’est déroutant, mais quelquefois, c’est bon ;
Quand c’est mauvais, nous prenons du jambon ;
Nul n’est parfait, sur le plan culinaire.

1 commentaire:

  1. Je crois que je vais être obligée de dire à ce petit dieu que en fait je préfère faire ma cuisine moi-même. J'espère qu'il ne sera pas trop triste. Il est mignon mais il est stressant quand même!

    RépondreSupprimer