jeudi 9 février 2017

Aux quatre coins du monde



image de l’auteur

Parfois, l’univers se fait doux,
Il prend des manières humaines ;
Chante le coq chez les Papous,
Danse le renard en Athènes.

Un Bouddha médite sur tout,
Qui semble avoir la quarantaine ;
Trois ou quatre autres font les fous
Dans la fraîcheur d’une fontaine.

Au monde, tout n’est pas béni,
Je ne suis point dans le déni ;
Mais pendant que ma vie se fane,

Je veux garder mes plaisirs vains,
Danser avec les écrivains
Et chantonner des airs profanes.