jeudi 12 janvier 2017

Porte-plume



image de l’auteur


Marchands de parchemin, mes frères,
Votre renom n’est pas volé ;
Ma plume, qui n’est pas sévère,
Ne saurait le dissimuler.

Des longs siècles évanouis
Les paroles accumulées
Font un herbier épanoui,
Même si mainte herbe est brûlée.

Plume, fais-moi leur secrétaire,
Et que tes tracés sans retour,
Dans ma cellule solitaire,
M’accompagnent au fil des jours.

1 commentaire:

  1. Ce porte-plume est un passionné de littérature, cela se voit tout de suite sur son visage.

    RépondreSupprimer