jeudi 19 janvier 2017

L’expérience intérieure


Image de Pierrette



De plus en plus souvent j’ai besoin d’être seul,
Aussi, dès que je peux, j’abandonne mes paires
Pour aller m’enfermer dans mon petit repère
Fermé à mes amis autant qu’à mes filleuls. 

De toute les manières, quand bien même un aïeul
Hardi, y entrerait, il voudrait s'en extraire
Car ce lieu à l’aspect d’une chambre funéraire ;
Il s’imaginerait recouvert d’un linceul. 

Il n’y a pas de bruit dans cet endroit sombre,
Sur les étagères les livres y sont en nombre,
J’y lis et j’y écris, j’y trouve mon bonheur. 

C’est plaisant d’écrire, pour peu qu’on soit sincère,
On ne fait rien de bon en étant un faussaire,
Il faut entrer en soi et écouter son coeur. 

 Vincent

_____

  De sable au livre ouvert à la plume posée en bande à l'encrier, le tout d'argent, au chef dentelé d'or


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire