mercredi 11 janvier 2017

Le seigneur du trou noir



image de l’auteur

Il n’en sort jamais rien, pas même un photon rose ;
Mais, au coeur du trou noir, est un grand pavillon
Où demeure un Seigneur, maître des tourbillons
Et d’engloutissements qu’il chante en belle prose.

Puits gravitationnel que la matière arrose,
Toi qui peux moissonner sans creuser de sillons,
Vainement Cupidon te lance un aiguillon,
Au coeur de ce néant, lourdement il se pose.

L’empereur de ces lieux, chaussé de charentaises,
Inspecte le bilan de ses douze diocèses
Dont chaque évêque fut par ses soins consacré.

Tout cela n’est connu que par quelques légendes
Sur cet endroit fermé, que, dit-on, ne transcende
Pas un seul neutrino, pas un photon nacré.

2 commentaires:

  1. C'est incroyable, comment fait-il pour survivre au coeur d'un trou noir? cela défie les lois de la physique, cela dit il y a encore beaucoup à découvrir sur les trous noirs.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet, rares sont les trous noirs habitables.

      Supprimer