dimanche 22 janvier 2017

L'âme et les passions (suite)



 Blason d'Arbonne


Rien ne peut empêcher la passion de
Surgir. Elle est instinctive et en dehors de 
Notre volonté. La raison peut certes de
La passion reconnaître les effets mais de

La faire disparaître elle n'a point la
Puissance. Le passionné est tellement
Imbu de l'excellence des choix qu'il a
Fait d'avance que si des personnes cherchant

A l'éclairer lui donnent des conseils, mais qui
Sont opposés à ses pensées, alors il les
Déclare absurdes et même ridicules. Il lui

Arrive d'injurier la personne qui a
Agi franchement à son égard, et si à
Bout de raisons,  il ne trouve rien à répondre

*    *
*

Il finit par s'écrier: "Je veux me fâcher
Et ne veux rien entendre". Par ailleurs, il
Veut, de l'objet qui l'enthousiasme, prouver
L'excellence mais pour dire pourquoi il

l'est, il est souvent embarrassé, même s'il
Lui semble que les raisons vont abonder
Dans sa bouche pour l'expliquer. Enfin quand il
Arrive néanmoins à pouvoir formuler

Un seul motif, il est arrêté tout court, car
La cause de son enthousiasme réside en
Fait dans sa manière de sentir. Inhérents

A la nature humaine, les défauts qu'engendrent
Les passions sont un mal involontaire mais
Ce mal peut devenir source d'un bien fort tendre.

Pierrette

____

 
D'or au chêne tauzin de sinople, et un ours au naturel contre le fût de l'arbre, accompagné à dextre de deux clous de sable

2 commentaires:

  1. Entre raison et passion, une réflexion fort intéressante.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Luciole, c'est un thème classique mais inépuisable.

      Supprimer