mardi 3 janvier 2017

Funérailles dogon

 Blason du Mali (variante)

     Lorsqu'un individu meurt, les Dogon organisent une cérémonie pour éloigner le cadavre de la communauté. D'après les Dogon, l'âme du mort continue de vivre et d'errer parmi les vivants... Ils ont donc imaginé une seconde cérémonie: le "dama". Ce rituel permet au mort de rejoindre une sorte de paradis lointain appelé "Manga". Le dama a souvent lieu plusieurs années après les funérailles et marque la fin du deuil.
    Tous les soixante ans, les Dogon participent au "Sigi", une cérémonie spectaculaire qui dure sept ans. Le Sigi retrace les sept épisodes les plus importants du mythe de la création dogon: mort de Dyongou Sérou, apparition de la parole, naissance des hommes... Chacun des épisodes est joué dans un village particulier, qui organise des processions, des rituels, des chants et des danses. Le dernier Sigi a été célébré de 1967 à 1974; le prochain aura lieu en 2027.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire