mardi 24 janvier 2017

Cochonfucius et le rêve: un nuage

 
Image de Pierrette


J'ai rêvé que j'étais devenu un nuage,
Et je me nourrissais de photons savoureux
Tout en accompagnant les vents aventureux
Qui m'avaient éloigné de la mer et des plages.

Tout était nouveauté, en ce premier voyage,
La ville minérale ou le bocage ombreux,
L'aigle en sa solitude ou les humains nombreux,
Et les mille détails de chaque paysage.

Mais ma force a décru, soudain, l'autre matin.
Il manquait la moitié de mon corps de satin
Et, presque à chaque instant, je perdais quelques grammes.

C'est notre sort à tous, prenons-le patiemment,
Nuage pour toujours n'est pas au firmament,
Aux jardins franciliens je déverse mon âme.


_____

D'azur au nuage d'argent accompagné de quatre aquilons d'or, deux en chef affrontés, deux en pointe adossés

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire