jeudi 26 janvier 2017

Cochonfucius et le rêve: Quatre océans de solitude


Image de Pierrette


J'ai rêvé que j'étais sur une île déserte,
Et que j'avais perdu, piètre navigateur,
Mon navire aux récifs traîtres de l'Equateur.
Sur l'île je faisais d'étranges découvertes.

J'entendais discourir un arbre aux feuilles vertes
Qui de toute pitance était distributeur,
Et de livres aussi, faits par les bons auteurs ;
Et pour dormir la nuit, il donnait des couvertes.

Je vis un lac de rhum ambré aux belles plages.
Il m'a suffi, d'ailleurs, d'errer sur son rivage
Respirant ses vapeurs, je fus ivre bientôt.

Et dans ce double état de rêve et de délire,
Mon cerveau mélangeait le meilleur et le pire,
Jusqu'au brutal réveil -- sur le pont d'un bateau.

Cochonfucius

_____

D'azur à l'île d'argent au lac d'or, chargée à dextre en chef d'un arbre au naturel et en pointe d'une pile de livres de gueules, du champ et de sinople, accompagnée à sénestre en chef d'un nuage d'argent aussi

     

4 commentaires:

  1. Le nuage symbolise Cochonfucius rêvant de son île.

    RépondreSupprimer
  2. Cochonfucius et un lac de rhum ambré, voila qui donne des idées au Troll pour ses mémoires. Du rêve à la réalité le chemin est parfois court.

    JR

    RépondreSupprimer
  3. et la mouette en devint muette ○ ○ ○

    RépondreSupprimer