lundi 12 décembre 2016

Vigie lente


image de l’auteur

Un arbre dans le vent frémit ;
Et, sur sa cime désolée,
Un être à coquille enroulée
Fait le guet pour ses deux amis.

Tout au sommet de l’arbre, il veille,
Et les préviendra comme il peut ;
Il n’est pas vif comme une abeille,
Il leur faudra l’attendre un peu.

Il sait bien que nul ne l’écoute ;
S’il faut signaler un danger,
C’est pour lui trois heures de route,
Avec des pauses pour manger.

3 commentaires:

  1. Personnellement je propose qu'on donne à cette vigie lente, un autre poste. A sa place on pourrait mettre une pie verte qui jacasse, elle ferait très bien son travail. Quant à la vigie lente, je la vois bien dans une boîte aux lettres, les escargots mangent volontiers le papier, ainsi elle se chargerait des courriers indésirables.

    RépondreSupprimer
  2. Voir aussi

    http://www.forum-metaphysique.com/t11787p125-sagesse-du-pluvian#573558

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Déplacé ici:

      http://www.forum-metaphysique.com/t11787p125-sagesse-du-pluvian#573633

      Supprimer