samedi 10 décembre 2016

Quatre pies vertes



image de l’auteur

En caressant leurs plumes bleues,
Elles s’assemblent dans le pré ;
Chacune a parcouru cent lieues
Pour venir ici conspirer.

Elles parlent dans la prairie,
En ricanant sournoisement ;
Amie, n’en soyez pas meurtrie,
Car vous n’en aurez nul tourment.

Ce ne sont que pies qui jacassent
Selon leurs mouvements d’humeur ;
Ce sont des ragots, des rumeurs,
Ce n’est donc rien qui nous tracasse.

1 commentaire:

  1. Les rhinocéros, eux, ne jacassent pas trop, ils foncent droit au but.

    RépondreSupprimer