vendredi 9 décembre 2016

Le chamanisme

     

     Armoiries de la Nouvelle-Écosse

    Le chamanisme associe le culte de la nature et la croyance aux esprits. Sa pratique est commune aux Indiens d'Amérique (ou Amérindiens), aux peuples du Grand Nord et aux habitants de l'Asie du Nord. Elle est l'affaire du "chaman", un homme (ou une femme) doué de pouvoirs surnaturels. Il serait notamment capable de dialoguer avec les esprits, de prédire l'avenir ou de voyager dans les airs. Parfois appelé "homme-médecine" il peut aussi soigner les malades. Mémoire de son peuple, le chaman connaît des centaines de chants, qui rassemblent les savoirs hérités des ancêtres.

_____ 

Cimier

Une branche de laurier et un chardon, naissants de deux mains jointes, celle de dextre armée, le tout au naturel.
 Ecu

D’argent au sautoir d’azur à un écu brochant d’or chargé d’un lion de gueules enclos dans un double trescheur fleuré-contre-fleuré du même.

Supports

À dextre une licorne d’argent, armée, crinée et onglée d’or, ceinte de la couronne royale d’Écosse au naturel, colletée d’une couronne composée de croix pattées et de fleurs de lis ornée d’une chaîne passant entre ses pattes antérieures et recourbée sur son dos, le tout d'or, à senestre une représentation du XVII e siècle d’un Amérindien du Nord tenant de sa main senestre une flèche, le tout au naturel, les supports debout sur un monticule herbeux de sinople orné de fleurs de mai et de chardons tigés et feuillés au naturel.

Devise

 Munit haec et altera vincit (« L’une défend et l’autre conquiert »)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire