mardi 27 décembre 2016

La mosaïque africaine

 Armoiries de Djibouti

     Contrairement à ce qu'imaginent beaucoup d'Occidentaux, il n'existe pas de religion commune à tous les peuples d'Afrique. La réalité est bien plus riche: elle mêle croyances africaines et religions importées par les Arabes et les Européens.
    L'Afrique est composée d'une multitude de peuples, répartis en plus de 50 pays. Certains vivent dans le désert, d'autres dans la forêt équatoriale. La plupart des Africains sont sédentaires: ils habitent dans des villages ou des villes. Mais il existe encore de nombreux nomades. La diversité de ces peuples est si grande que les habitants d'un même pays ne pratiquent pas tous la même langue ni la même religion.
    Avant l'arrivée des Arabes et des Européens, très peu de peuples africains connaissaient l'écriture. Mythes et croyances se transmettaient uniquement par la parole. En Afrique de l'Ouest, les griots étaient la mémoire vivante des peuples et les gardiens des traditions. A la fois poètes, chanteurs, conteurs et musiciens, ils connaissaient par coeur d'innombrables légendes, les événements historiques importants et la généalogie des grands chefs.
    A partir du XIX ième siècle, les Britanniques basés en Sierra Leone et en Afrique du Sud envoient des missionnaires anglicans convertir les peuples africains. Voulant contrer leur influence, l'Eglise catholique fonde la société des Missionnaires d'Afrique en 1868. Ses "Pères blancs" partent à leur tour christianiser l'Afrique. De nos jours, le christianisme est la religion la plus largement pratiquée au sud du continent, notamment en Afrique du Sud, Namibie, Angola, Gabon, Congo, Kenya, Ouganda, Rwanda, Burundi et Zambie.
   Les conquérants arabes ont propagé l'islam en Egypte et au Maghreb dès le VII ième siècle. La religion musulmane s'est ensuite répandue grâce aux échanges commerciaux à travers le Sahara. Elle domine aujourd'hui tout le nord de l'Afrique et le Sahel (depuis la Somalie et le Soudan à l'est jusqu'à la Mauritanie et au Sénégal à l'ouest) et ne cesse d'étendre son rayonnement vers le sud.
    Dans la plupart des pays africains, l'islam et le christianisme sont pratiqués à côté des religions africaines bien plus anciennes appelées "animistes". Ces religions ancestrales sont surtout présentes dans deux zones: en Afrique de l'Ouest (Guinée-Bissau, Sierra Leone, Côte-d'Ivoire, Togo, Bénin, Burkina Faso) et dans la région du Zambèze (Mozambique, Zimbabwe, Botswana). Elles existent également dans d'autres pays de façon plus ou moins visible.