dimanche 4 décembre 2016

Baleine occitane



image de l’auteur

La Baleine occitane, aimant nager en paix,
En plusieurs occasions, du monde se retire ;
Ce n’est pas son destin de fonder un empire,
Plutôt, de s’amuser à tel jeu qui lui plaît.

Un voyageur, curieux de voir ce qu’elle fait,
Va rejoindre dans l’eau cet être qui l’attire ;
Il est pris à partie, plus qu’il ne le désire,
Car un souffle puissant l’emporte sur son jet.

« J’ai la tête qui tourne, arrêtez, ma cousine,
Allez plutôt danser avec votre voisine ;
Vous me hissez dans l’air, sans avoir mon accord. »

«Monsieur, dans cette action, c’est moi qui suis maîtresse ;
Vous rentrerez chez vous, cependant, rien ne presse,
Voilà pour vous apprendre à jouter corps à corps.»