jeudi 10 novembre 2016

Seigneur-Bouffon



image de l’auteur

Le vieux seigneur-bouffon fait rire ses amies,
C’est un joyeux luron, mais pas un polisson,
Il narre ses récits, de sa voix de basson,
Il voudrait oublier la vieillesse ennemie.

Le charme de ses mots, et l’humour qu’il manie
Font de ce patriarche un aimable garçon ;
Il vide son godet sans faire de façons
Et, couché sur son lit, se souvient de sa vie.

Il revoit une ville et ses hautes murailles,
Il voit un condisciple aux cheveux en bataille,
Un officier marin, cultivant son honneur.

Il songe même, aussi, à cinq ou six maîtresses,
Qui de lui n’ont reçu presque aucune richesse,
Sinon quelques fragments des trésors de son coeur.

7 commentaires:

  1. La vieillesse ennemie, peut-être conduit-elle vers une nouvelle jeunesse.

    RépondreSupprimer
  2. C'est le visage de Trump ou je me trompe ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois que tu ne trompes pas, il suffit de regarder son sceptre.

      Supprimer
  3. Réponses
    1. Ne nous méprenons pas, si je m'extasie, c'est seulement devant la subtilité du blason, du titre et la virtuosité de cochonfusius sur le plan stylistique, mais pas sur le fond, je ne trouve rien d'aimable à Donald Trump, j'ai beau chercher, c'est un bouffon qui n'a absolument rien de drôle, certains et certaines en ont déjà fait la douloureuse expérience et vu les responsabilités qu'il a nous avons tous du soucis à nous faire, y compris ses partisans.

      Supprimer
    2. Le texte n'est que partiellement inspiré par Trump. Je songeais aussi à d'autres seigneurs-bouffons, moins déplaisants.

      Supprimer
    3. Je ne suis pas du tout surpris de cela, j'ai bien pensé que tu ne te faisais pas une opinion aussi positive de Trump. Ton blason et le titre par contre lui correspondent très bien, je n'ai pas eu le courage mais j'avais pensé faire un sonnet qui reprenne cette idée qu'il s'agit d'un "seigneur-bouffon" en n'oubliant pas d'omettre que nous en avons connu d'autres d'en l'histoire et que la farce a été très amère.

      Supprimer