jeudi 24 novembre 2016

Oui la mort existe, non, elle n'aura pas le dernier mot.



 Image de l'auteur

Lorsque la lourdeur, la cruauté, la bêtise
S'acharnent sur nous, lorsque la nuit attise
Le froid du désespoir qui nous envahit
Et qu'en plus, dans l'épaisseur de cette nuit,

Nous nous sentons responsables de lui, alors
Ne sous-estimons pas l'humanité, car ce 
Serait négliger la part de lumière d'or
Que contient chacun d'entre nous. Il est vrai que

La société de consommation séduit,
Aveugle et tire une à une chacune de
Ses victimes. Mais elle s'autodétruit

Irrémédiablement en provoquant cette
Lumière qui anime chacun et qui gagne
Face au mal, le forçant à retourner au bagne.

Pierrette

_____

D'or au chat de sable passant allumé du champ

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire