lundi 24 octobre 2016

Marie- Madeleine, la fidèle disciple



 Blason de Génicourt-sur-Meuse


     Marie habite Magdala, un petit village sur le lac de Tibériade, en Galilée. D'où son nom de Marie la Magdaléenne, tranformé ensuite en Marie-Madeleine. Elle fait partie de ces femmes qui, selon l'évangéliste Luc, se sont mises à suivre Jésus après avoir été "délivrées d'esprits mauvais et guéries de leurs maladies". Dès lors, Marie-Madeleine va devenir une des plus fidèles disciples de Jésus. Elle assiste à sa crucifixion, puis elle se rend au tombeau pour l'ensevelissement. Elle sera ensuite la première à voir le Christ après la Résurrection et portera la Bonne Nouvelle aux apôtres incrédules.
Marie de Magdala a souvent été confondue avec Marie de Béthanie, la soeur de Marthe et de Lazare, ainsi qu'avec la pécheresse anonyme qui versa du parfum sur les pieds de Jésus.
     Selon la tradition, Marie-Madeleine serait venue en Gaule, après l'Ascension. Elle aurait débarqué au lieu que l'on appelle aujourd'hui Saintes-Maries-de-la-Mer. Au Moyen Âge, on a d'abord pensé que ses reliques se trouvaient à Vézelay, en Bourgogne, puis à Saint-Maximin, en Provence. Des foules de fidèles s'y sont rendues en pèlerinage, notamment lors de sa fête, chaque 22 juillet.

_____


De gueules à la Marie Madeleine d'argent aux cheveux d'or portant un pot d’onguent du même issant de la pointe et accostée de deux billettes d'argent ; au chef dentelé d'or chargé d'un écusson de sable à la tiercefeuille d'or accosté de deux corbeaux de gueules.

1 commentaire:

  1. Voir

    https://paysdepoesie.wordpress.com/?s=Madeleine

    ainsi que

    https://paysdepoesie.wordpress.com/?s=Magdalen

    RépondreSupprimer