vendredi 21 octobre 2016

Marie, la mère de Jésus



 Armes du chapitre cathédral de Moulins (France)


     Marie occupe une place considérable dans la foi de nombreux chrétiens. Pourtant, on sait peu de choses d'elle. Les évangiles ne la mentionnent qu'à une douzaine de reprises. Originaire de Nazareth, en Galilée, cette jeune fille juive attend, comme tout son peuple, la venue d'un Messie. Elle est fiancée à Joseph, artisan charpentier, lorsque l'ange Gabriel lui annonce que Dieu l'a choisie entre toutes les femmes, pour être la mère de son fils Jésus. L'enfant va naître de l'action de l'Esprit saint.  Marie répond alors:" Je suis la servante du Seigneur; qu'il m'advienne selon ta parole."
     Le jour d'un mariage à Cana, petit village de Galilée, Jésus, Marie et les disciples ont été invités. Mais soudain, le vin vient à manquer. Marie prévient alors son fils. Jésus demande à ce qu'on remplisse d'eau six grandes jarres de pierre, eau qu'il transforme en vin. Ce premier miracle de Jésus est souvent associé à celui de la multiplication des pains. Tous deux sont interprétés comme le symbole de l'eucharistie.
     Durant toute sa vie, malgré les épreuves, la foi de Marie n'a jamais faibli, elle a dû parfois être étonnée par l'attitude de son fils mais elle ne l'a jamais abandonné. Elle l'a toujours suivi durant sa mission sur Terre, même au pied de la croix. C'est l'évangéliste Jean qui nous la présente au moment le plus tragique de la vie de Jésus: lors de la crucifixion. "Près de la croix de Jésus se tenait sa mère, avec la soeur de sa mère, Marie femme de Cléophas, et Marie-Madeleine." Jean ne parle pas de la douleur infinie de cette femme qui voit mourir son fils sous ses yeux. Le célèbre poème du "Stabat Mater" écrit au XIIIième siècle et les nombreux peintres qui ont représenté cette scène s'en sont chargés pour lui.
     Après l'ascension, Marie reste proche de la jeune communauté chrétienne: elle fait partie du groupe de disciples qui, avant la Pentecôte, "participaient fidèlement à la prière". Ensuite, la tradition veut que Marie ait vécu à Ephèse auprès de Jean auquel Jésus sur la croix avait confié sa mère.

_____

D'azur, semé de fleurs de lys d'or, au bâton de gueules en bande, et une annonciation brochant sur le tout : la Vierge de carnation, vêtue de gueules et d'azur, coiffée d'un voile d'or, nimbée de même, adextrée d'un ange aussi de carnation, ailé d'argent, vêtu d'or, nimbé de même, fléchissant le genou dextre, tenant une tige de lys fleurie d'argent, et un ruban de même sur lequel se lisent ces mots : AVE MARIA, en caractères de sable, aux pieds de la Vierge, un vase d'or d'où sort une tige de lys d'argent; ce groupe placé sur un piédestal et surmonté d'un dais d'architecture, le tout d'or..

2 commentaires:

  1. Voir

    https://paysdepoesie.wordpress.com/?s=%22femme+du+charpentier%22

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voir aussi

      https://paysdepoesie.wordpress.com/2014/03/06/dame-de-legende/

      Supprimer