vendredi 21 octobre 2016

Jean Baptiste, un épilogue



 Blason de Saint-Jean-d'Angély




Acceptant le plateau, Salomé, stupéfaite,
Dans les yeux du défunt plonge ses tristes yeux,
N’ayant jamais pensé qu’on prendrait au sérieux
La demande insensée qu’au monarque elle a faite.

D’une voix repentante, elle parle au prophète
Et tâche de lui dire un mot affectueux,
Sans employer, pourtant, d’accents voluptueux ;
Autour d’elle on entend les échos de la fête.

Entonnez un cantique, a demandé le roi,
Et puisque le prophète a péri sans effroi,
Prenez soin de son âme, auguste Providence.

Les traits du vagabond qui allait baptisant
Sont gravés, pour toujours, au marbre d’un gisant
Qui du vieux souverain orne la résidence.


_____

D'azur semé de fleurs de lys d'or, au franc-quartier cousu de gueules chargé du chef nimbé de Saint-Jean-Baptiste d'argent posé sur un plateau à pied aussi d'or.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire