jeudi 4 août 2016

Terre du roi de sable



Image de l'auteur

Au bord du monde, il est une terre inconnue,
Au point où l’horizon part rejoindre les nues ;
Les tourments, dans ce lieu, s’étant évanouis,
On sent planer dans l’air des parfums inouïs.

Les druides, quelquefois, y vont par la pensée,
Se protégeant, sitôt la route commencée,
Par la grâce d’un sort jamais interrompu :
Les monstres du chemin ne sont jamais repus.

Roi de sable, tu es seigneur de fantaisie,
Monarque des rimeurs, maître de poésie,
Au très noble discours, au bien plaisant abord,
Ta coupe de sagesse est remplie jusqu’au bord.

1 commentaire: