mardi 23 août 2016

Pour l’amour des dieux



Blason de  Balaguier-d'Olt

Peu m’importe la manière d’y parvenir,
Je n’ai de cesse que d’étouffer ma souffrance,
La poésie est pour moi une délivrance,
Je la cherche dès que je sens le mal venir.



De mon premier coup de coeur j’ai le souvenir ;
Un texte d’Hugo appris pendant mon enfance,
Il y évoque sa très prochaine partance,
Vers la tombe de sa fille qu’il va fleurir.



Bien souvent il me faut la composer moi-même,
Pour éprouver la douce impression que l’on m’aime,
L’amour étant le sentiment qui vient avec.



Il ne faut pas croire que nul ne m’affectionne,
Je ne cherche pas l’attention d’une personne,
Les neuf muses sont des déesses pour les grecs.



Vincent 

_____



Parti, d'or à trois fasces de gueules, d'azur à une fasce ondé d'argent accompagné en chef d'un léopard lionné d'or.





 Minerva and the Muses, by Hans Rottenhammer, painted 1603

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire