dimanche 14 août 2016

Plantigrade de sable



image de l’auteur

Cet ours cultive le silence,
C’est un habitant du désert,
Il aime la tiédeur de l’air
Quand vers sa caverne il s’avance.

Il aime le vaste horizon
Dont peut surgir une amoureuse,
Une oursonne mystérieuse
Venant d’un monde aux verts gazons.

Sitôt que le ciel devient sombre,
Il rejoint son lit de rameaux ;
Sa grotte devient un tombeau
Où les soucis meurent dans l’ombre.

2 commentaires:

  1. Personnellement, Cochonfucius, je me pose une question pratique, comment cet ours peut-il avancer vers sa caverne?

    RépondreSupprimer