samedi 13 août 2016

Mirabelle veut partir



Blason d'Alliat

Quand le TGV du matin longea le champ
Mirabelle le regarda passer envieuse
Imaginant une destination rieuse,
Un endroit où les fermiers ne sont pas méchants.

La veille alors que resplendissait le couchant,
Le sien lui demanda de façon impérieuse
De se rendre immédiatement à la trayeuse
Sans quoi il la ramènerait en l’attachant.

Elle ne bougea pas pour autant se sa place,
Refusant d’être une de ces vaches bonasses
Qui disent Amen à tout ses désidératas.

Pas assez fort pour mettre en oeuvre sa promesse,
Il voulut lui donner un coup de pied aux fesses,
Glissant sur une de ses bouses, il la rata.


_____ 

D'or à une fasce ondée d'azur accompagné en chef de deux vaches de gueules, encornées, encollées et clarinées d'azur et de trois besants de sable en pointe.

 

2 commentaires:

  1. Bonjour Vincent, j'ai pris la liberté de publier en Héraldie deux de tes sonnets sans ton autorisation, dis-moi si cela ne te convenait pas.

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Pierrette, tu peux tout prendre, j'étais en voyage et l'accès Internet était difficile aussi je me suis contenté de les mettre sur mon blog. Je découvre ce message, j'en avais fais un autre sur un autre sonnet dans lequel je t'autorisais à le faire, peut-être ne l'as-tu pas lu. De retour demain d'un long et très beau voyage dans les pays nordique je te proposerais tous mes textes comme d'habitude.

    RépondreSupprimer