jeudi 18 août 2016

L'homme aux mains d'or: sonnet 8 et sonnet 9.




La théorie du contre-coup
Conclusion.


 smc
 Image de Cochonfucius

 I

Les phénomènes immédiats et les lésions
Tardives posent le problème crucial
Et névralgique de la consolidation.
L'Ecu y tient un rôle fondamental.

Lors d'un choc, la vitesse des meubles varie,
(Accélération ou décélération).
Si ces mouvements se combinent avec celui
Des rotations, d'après le seuil d'excitation

Des meubles, tous les effets du choc peuvent être ou
Réversibles ou fatals. Mais fort heureusement
La très célèbre théorie du contre-coup

De l'homme aux mains d'or s'oppose à ce dernier
Dénouement. Une distorsion est possible
Et elle est alors en rapport avec l'horrible


 gr-sn
Image de Cochonfucius

 II

Brusquerie du choc qui toujours, oui, s'accompagne
D'une forte hypertension qui stoppe les
Variations de vitesse. Du coup les
Perturbations directes sont contrées, en panne!

Dès lors certains blasons frappés ne meurent plus.
Conclusion: un choc héraldique implique
L'existence de solutions qui, je l'explique,
Peuvent siéger au niveau du coup ou du

Contre-coup, en particulier au niveau des
Arêtes des partitions mais aussi à la
Base d'or des meubles  ou à la pointe des 

Ecus. L'important est qu'elles ne soient pas 
Niées pour éviter les dilacérations
Qui engendrent suintements et contusions.


pdb
Image de Cochonfucius



_____





 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire