mardi 16 août 2016

L'homme aux mains d'or: sonnet 6 et sonnet 7.

La théorie du contre-coup: analyse des mécanismes.


 
Blason de Bertheauville (1)


I

D'abord, le mécanisme direct dépend de
La direction de la force qui atteint le 
Blason. Si elle est perpendiculaire (par
Exemple: un coup de marteau), là de toutes parts

La lésion sera placée au voisinage
Du point d'impact. Cela crée un vrai carnage
Dans l'équilibre du blason touché. Ensuite
Le mécanisme indirect. Si il va trop vite

Les variations de vitesse sont trop brusques et
Le blason tend à se tasser. Dès lors les meubles
Se décollent de l'écu en sens opposé

Au mouvement. Tout se passe comme si les
Meubles larguaient les amarres. L'homme aux mains d'or
Insiste sur ce phénomène car il est

Image de Cochonfucius


II

A l'origine de nombreuses tensions
En Héraldie. De plus ces mouvements bien trop
Rapides peuvent engendrer des forces non
Naturelles: des cisaillements très brutaux

Qui provoquent le glissement l'un sur l'autre et
L'un dans l'autre des différents meubles si bien
Que les densités des meubles étant variables, un
Déchirement du blason entier est risqué.

Enfin les mécanismes combinés sont si
Imprévisibles qu'ils en deviennent terribles.
Ils sont l'association des mécanismes dit

Directs avec ceux que l'on nomme indirects. Vois-
Tu, lecteur, là les mouvements de translations
Concentriques se mêlent sans concertation!

 Image de Cochonfucius

_____

(1). Coupé, au premier de gueules au léopard d'or lampassé, armé d'azur, au second d'or à trois marteaux de gueules.













Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire