mardi 23 août 2016

Le peuple du Livre




bLASON DE St. James Presbyterian Church

 


Le TaNaK

La Bible n'a pas été écrite en un jour ni par une seule personne: il a fallu plus de mille ans et trois langues différentes (hébreu, araméen et grec) pour rédiger la multitude de textes qui la composent!
 La Bible des juifs rassemble vingt-quatre livres. Celle des chrétiens soixante-treize. La différence vient de ce que les juifs ne prennent en compte que la partie la plus ancienne de la Bible, écrite en hébreu: le TaNaK [Ce mot un peu mystérieux est composé des initiales du nom de chacune des trois parties de la Bible juive: la Torah, les Neviim (récits des prophètes) et les Ketouvim (textes regroupant des poèmes, des proverbes, des écrits de sagesse et des chroniques historiques]
La Torah, que les chrétiens appellent Ancien Testament, ou Pentateuque (du grec penta, "cinq", et teuchos, "volume, rouleau"), est elle-même constituée de cinq livres: la Genèse qui raconte l'histoire de la création du monde et les débuts de l'humanité; l'Exode qui évoque la sortie d'Egypte et le départ vers la Terre promise; le Lévitique qui énumère les instructions divines; les Nombres (recencement des tribus et lois diverses) et le Deutéronome, qui rapporte le discours de Moïse et relate sa mort.

Peut-on croire les récits bibliques?
De nombreux lieux et peuples décrits dans la Bible ont réellement existé. Mais qu'en est-il des héros décrits ou des événements racontés?
Certains récits, comme le Déluge, correspondent sans doute à de lointains événements transmis et transformés de génération en génération. Mais, pour les croyants, l'important n'est pas dans la preuve historique: il est dans la richesse des enseignements apportés par la bible.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire