mardi 23 août 2016

La fontaine de Kergoat







Brumer de la Fontaine

Chevalier de la Table Ronde


Nichée au pied du bois du Duc, la fontaine de Kergoat fut un lieu de dévotion réputé. L'écrivain bigouden Pierre Jakez Hélias l'évoque dans son Cheval d'Orgueil comme  un lieu de pèlerinage secret pour "les femmes quand elles ont des difficultés avec leur nature féminine".
Daté de 1781, l'édifice comporte les statues d'un Christ enfant, porté par Marie sa mère, et de sainte Anne, sa grand-mère, comme un hommage à la maternité.

En breton - E brezhoneg

E traon Koat-an-Dug e voe Feunteun ar Gergoad ul lec'h-deoliezh brudet.
En e levr Ar marc'h ourgouilh e zispleg ar skrivagner bigouter Pierre Jakez Helias ez eo ul lec'h a birc'hirinded kuzh evit "ar maouezed o deus diaezamantoù en abeg o natur wregel".
War ar savadur eo enskrivet ar bloaz 1781. Diskouez a ra delwenn ar Mabig Jezuz douget gant ar Werc'hez Vari, e vamm, hag hini santez Anna, mamm-gozh ar Mabig.

_____

Écartelé d'or et de sable, à la fontaine d'argent brochant sur le tout.


La fontaine de Kergoat

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire