vendredi 12 août 2016

Animaux d’or et d’argent



image de l’auteur

C’est un monstre marin, prêchant sous les feuillages.
Parlant de la sagesse en étant abrité ;
On voit, voulant l’ouïr, une foule monter
Le long du raidillon qui dessert le village.

Animaux de métal, bien plus sages que nous,
Vous savez que l’Esprit est près de votre porte,
Que la sainte éloquence est bien loin d’être morte,
Et que l’enseignement est un baume fort doux.

Animaux de métal, entre vos murs de pierre,
Vous vous remémorez ce grand monstre savant,
N’ayant pour formateurs que la pluie et le vent,
Et la lune dont luit l’amicale lumière.

2 commentaires:

  1. Ce monstre marin est en effet très connu et réputé en Héraldie, merci de lui rendre hommage, Cochonfucius.

    RépondreSupprimer
  2. Il a une bonne tête malgré ses piquants et Dame cigogne est bienheureuse de le voir émerger des profondeurs pour reprendre du service.

    RépondreSupprimer