jeudi 7 juillet 2016

Souvenirs (de Casanova)

Toile de Anton Raphael Mengs



Ce vieillard songe à ses élans passés,
Lui qui draguait partout, sans se lasser ;
Coeur envahi par les réminiscences,
Reflets nombreux, qu’il ne peut embrasser.




2 commentaires:

  1. Le vieillard a fini par trépasser ;
    Un jour qu’il marchait sans s’être lassé,
    L’esprit perdu dans des réminiscences,
    Le plancher des vaches il a embrassé.

    RépondreSupprimer
  2. Ce sage vieillard n'est pas dépassé
    Dans son coeur, un amour, il a gardé
    Tous les jours il lit et prie sans déviance
    Souvent il pleure en voulant l'embrasser.

    RépondreSupprimer