dimanche 3 juillet 2016

Quelle femme suis-je pour toi ?



Peinture de Dave Seguin


                                Fidèle Pénélope attendant son marin
                                Sirène soupirant loin de son capitaine
                                En compagnie du loup femme courant les plaines
                                Ou vestale nue au chemin du pèlerin
                                Fredonne chanson douce et mignonne frimousse
                                Sur le bord du chemin jolie mendiante rousse
                                Sentinelle charnelle gardant le sanctuaire
                                Sylphide immortelle naïades des rivières
                                Muse inspiratrice guide ou égérie
                                Vierge à l'enfant faite de chair et de sang
                                Eve déesse Lilith mille allégories

                                Sorcière ou fée amoureuse du dieu Pan
                                Dis-moi voyageur car mon coeur est en émoi
                                Avant de boire la mer quelle femme suis-je pour toi ?


Garance

15 commentaires:

  1. Au Contraire, c'est une très mauvaise question!
    Pourquoi se définir par rapport à quelqu'un?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    2. Parce que la solitude n'est pas humaine. L'être humain, tout en restant libre, passe sa vie à rencontrer l'autre, cela ne veut pas dire qu'il se définit par rapport à l'autre, il rencontre juste l'autre pour partager un moment de vie. D'ailleurs le recueil de Garance est intitulé "La Vie en partage".

      Supprimer
    3. Le regard de l' autre ici est attendu comme le début d'un asservissement et non pas d'un partage. Une relation humaine est d'abord le respect de soi en tant que personne à part entière. C'est comme cela que l'on vit en harmonie avec les autres. Donc, je dis: la question est n'est pas la bonne question. Très réductrice de soi.

      Supprimer
    4. Je ne crois pas une personne qui dirait vivre totalement libre du regard d'autrui.Parce que dès le départ de notre vie nous nous sommes construit-e-s au travers de ce regard.Pour le meilleur quand ce regard était bienveillant, pour le pire quand ce regard était humiliant.
      La question est de savoir si nous sommes dépendants de ce regard et s'il est devenu une question existentielle.
      N'avez-vous pas un problème avec ce regard vous qui n'avez même pas un pseudonyme pour vous définir? N'avez-vous aucune existence? Aucun regard pour renvoyer votre image? Alors ce doit être une terrible solitude!

      Garance

      Supprimer
    5. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    6. Réponse à Anne Ô Nime

      « Quelle femme suis-je pour toi ? »
      signifie « Comment me vois-tu ? », c'est un grand respect de l'autre, une conscience que le regard de l'autre lui est propre. Cette question est une invitation au dialogue, à la rencontre de l'autre en tant qu'autre. Je ne vois pas de début d'un asservissement, à moins que l'autre en question ne respecte pas celle qui lui pose cette question en tant qu'autre également. Bien sûr que pour qu'une relation humaine existe il faut que chacun soit une personne en soi. Nous sommes d'accord je crois...

      Supprimer
    7. Un pseudonyme changerait quoi à la question?
      Je n'ai pas cherché à attaquer qui que ce soit!
      C'est venu tout simplement!
      Je me disais: ce n'est pas la bonne question!
      Enfin, je suis d'accord avec Pierrette Colas, d'une certaine façon!
      Pour ma part, celui ou celle qui aime ne se pose plus ce genre de question! Ils s'aiment, un point c'est tout!
      A moins qu'il ne s'agisse d'un jeu de séduction, typiquement féminin...
      En ce cas! Il s'agit d'une autre affaire!

      Jean Nime

      Supprimer
    8. Ah l'Amour! L'Amour est la consécration d'une relation entre deux personnes. Lorsque deux personnes s'aiment vraiment, elles créent de l'amour, elles construisent le paradis.

      Supprimer
    9. Exactement Pierrette Colas!
      Dès que j'aime une femme, elle peut être sûre que je l'aime pour elle-même et non pour moi!Elle n'a pas être identifiée à quoi que ce soit! Elle est! C'est L'Amour!

      Jean Nime

      Supprimer
    10. Merci Pierrette et merci anonyme pour ce débat fort intéressant mais en fait ce n'est pas le sujet du titre ; " Quelle femme suis-je pour toi ?" n'est pas la même question que : " quelle femme veux-tu que je sois pour toi?" sous-entendu : pour que je m'y conforme.
      Deux personnes qui s'aiment peuvent vivre le Paradis ou l'Enfer en fonction du décalage entre les attentes souvent très différentes des deux amoureux.
      Quant au jeu de la séduction, je pense que la relation en est pétrie,chacun séduit l'autre à sa manière, sorte de code qui est perçu par l'autre.
      Peut-être que les anges ne se séduisent pas, mais il parait qu'ils n'ont pas de sexe :)

      Garance

      Supprimer
    11. Garance,
      si j'étais votre amoureux, je vous dirais ceci: je vous aime telle vous voulez que je vous vois!
      Je peux voir une femme et toutes les femmes à la fois!
      Mon regard épouse le vôtre!

      Jean Nime!

      Supprimer
    12. Merci Garance pour votre magnifique poème sur les femmes.

      Supprimer
  2. Merci Jean... juste une femme désirable et désirante :)
    et merci à vous aussi Pierrette.
    Douce nuit.

    Garance

    RépondreSupprimer