mercredi 6 juillet 2016

Le cerf céleste

Famille Veron de la Combe

Nous ne savons rien de la structure du Cerf céleste (peut-être parce que personne n'a pu le voir clairement), mais seulement que ces tragiques animaux vivent sous terre et n'ont d'autre envie que de sortir à la lumière du jour. Ils savent parler et ils prient les mineurs de les aider à sortir. Au début, ils veulent les suborner avec la promesse de métaux précieux; quand cette ruse échoue, les cerfs harcèlent les hommes, et ceux-ci les murent fermement dans les galeries de la mine. On parle aussi d'hommes torturés par les cerfs...
La tradition ajoute que si les cerfs émergent à la lumière, ils se transforment en un liquide pestilentiel qui peut désoler le pays.

Jorge Luis Borges avec la collaboration de Margarita Gerrero, Le Livre des êtres imaginaires (1957), traduit de l'espagnol par Françoise Rosset, Gonzalo Estrada et Yves Péneau, Editions Christian Bourgois.
_____

De gueules, à un cerf ailé, élancé, d'or.

4 commentaires:

  1. Etrange histoire mais quelles seraient nos visions si nous étions à la place des mineurs, il paraît que privé de sensations on se met très vite à halluciner?

    Luciole

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sans doute, nous sommes des êtres de sensations c'est notre nature.
      Ce texte est étonnant en effet, l'héraldique est étonnant, le blason invite à symboliser le monde qui nous entoure, ce texte donne une dimension symbolique au cerf, dans ce texte le cerf semble incompatible avec la lumière.

      Supprimer
  2. Peut-être est-il nécessaire parfois de creuser en profondeur pour ramener les pépites en surface...
    Les cerfs célestes ressemblent-ils aux sirènes qui envoûtaient les marins pour les entraîner au fond des eaux?

    Luciole

    Luciole

    RépondreSupprimer