mercredi 27 juillet 2016

Lao-Tseu transmet la voie au douanier

Blason de la commune de Saint-Yorre

— La voie, tu dois la suivre, et non pas la comprendre.
Fais donc bien attention à ce que tu perçois :
C’est ce qui pour agir t’offrira les bons choix,
Même si leurs effets ont de quoi te surprendre.

–Ta parole, mon maître, est bien dure à entendre.
Si la réalité n’a pas de sens pour toi,
Je comprends, tu es vieux, tu es chercheur, tu crois
Que l’univers ne peut rationnel se prétendre.

Mais moi, je veux donner du sens à mon espoir,
Je veux faire du feu lorsque le ciel est noir,
Je ne puis accepter ton douteux équilibre.

Mon disciple, tu peux te donner cette loi.
Je reçois ton refus qui est de bon aloi
Et m’emplit de bonheur : il vient d’un homme libre.

_____
 
 Parti : au 1) d’azur aux trois fasces ondés d’argent au 2) de sable à la flamme de gueules

3 commentaires:

  1. "Mais moi, je veux donner du sens à mon espoir"
    C'est une très belle phrase,vivante,sage et confiante.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Lao-Tseu (les premiers mots du livre) :

      La voie que dit ma voix
      n'est pas comme une voie ;
      Le nom que nous nommons
      n'est pas un substantif.

      Supprimer
  2. Un homme libre et acteur de ses choix.

    RépondreSupprimer