lundi 6 juin 2016

Wâw

Wâw
Six.
Triangles enlacés
Dans la valse amoureuse des mondes sans nombres !
Triangle occulté qui génère la triade visible !
Nord engendrant son Sud,
Est engendrant son Ouest
Zénith engendrant son Nadir.
Initiale du lien et de la porte,
Isthme entre deux mers
Ouvrant passage du non existant à l’Existence universelle,
Isthme de la rencontre de deux océans
Unis sans mélange,
Isthme du retour à l’origine,
Porte plus étroite que le chas de l’aiguille !
LUI !
Lettre de l’intérieur conjuguée à l’initiale de l’extérieur,
Face du Divin occulté
Tournée vers Son œuvre
Tel un trésor encore scellé dans l’existence des mondes manifestés.
LUI !
L’Unique non multiple dans la solitude de son unicité
Qui élève à l’être toute existence nécessaire
En un Être unique dépendant de Lui entièrement.
LUI !
Le bien Aimé
Auquel s’attachent les cœurs fidèles
En une spiration d’amour ascendante
Lorsque se forment les cercles des danseurs extasiés
Accourus à l’appel irrésistible des psalmistes.
LUI !
Le Garant excellent
Qui confère à ses amis les plus proches
L’Ordre du manteau de la Sainteté universelle,
Le glaive de l’éloquence et de la parole persuasive
Et les parchemins de l’autorisation et de la guidance.
Eux !
Les agréés sans conteste
Dont les clés ouvrent les portes des cœurs.
Eux !
Flambeaux des regards spirituels,
Dont la simple présence délie les langues élues
Par l’invocation sacrée des Noms les plus beaux.
Eux !
Les amis résidents des palais de l’Intime,
Plongés dans l’océan de l’union essentielle
Et subsistant par Lui,
Ont hérité les sciences de l’actualisation soudaine,
De l’ascension des âmes nobles
Et de la guérison des cœurs malades.
Eux !
Les Maîtres reconnus,
Piliers de la terre,
Non content d’avoir atteint le but
Et d’avoir mis leur pas dans la voie du Sublime,
Tendent la main aux égarés et guident les aveugles
Jusqu’à ce que les uns retrouvent leur maison
Et que les autres recouvrent la clarté de Sa vision.
Eux !
Sont les Maîtres de la Récitation secrète,
Source des inspirations lumineuses et de l’enstase effective.
Son nombre est treize.
Mondes ordonnés en pure perfection achevée.
Son nombre est l’Impair.
Fondateur des douze cycle zodiacaux,
Portes des châteaux séraphiques.
Son nombre embrasse les douze portes
Du palais impérial et le trône en son centre.
Son nombre, enfin, est six augmenté de sept.
Corpus mundi surmonté des sphères célestes,
Imperfection du devenir s’unissant à la perfection du Ciel.



7 commentaires:

  1. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  2. Que dire de plus?! :)
    sinon que c'est un verbe resplendissant.

    Luciole

    RépondreSupprimer
  3. Puis-je vous demander ce que vous entendez par "l'enstase effective"?

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour Dame Pierrette,
    J'aurais pu utiliser le terme extase qui est bien connu. Sauf que sa prononciation suggère l'idée que l'on sort de soi-même.
    Le néologisme "enstase" suggère l'idée que le disciple qui s'adonne aux exercices spirituels entre toujours plus profondément en lui-même.
    L'adjectif "effective" fait allusion à ce qu'on appelle en initiation, la réalisation effective par rapport à la réalisation virtuelle.
    Lorsque le disciple reçoit l'initiation de son Maître, ce dernier lui communique rituellement une influence spirituelle d'ordre initiatique. Dans la plupart des cas, le disciple ne perçoit rien de particulier même si en principe rien ne s'oppose à ce qu'il reçoive une illumination immédiate. Cet état peut d'ailleurs durer un certain temps,voire plusieurs années ; c'est ce qu'on appelle l'initiation virtuelle.
    C'est pourquoi les Maîtres transmettent à leurs élèves des invocations à réciter quotidiennement dont le but est d'opérer progressivement la transformation réelle de l'âme et la purification du coeur.
    Mais il faut comprendre que ce qui est réalisé là est purement intérieur.
    Le mot extase correspondrait plutôt à des états transitoires que le disciple peut goûter dans des séances d'invocations collectives et qui disparaissent après un certain temps. Par conséquent, l'enstase est un état permanent, un degré spirituel atteint définitivement par le disciple.
    En espérant avoir répondu à votre question.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Jean d'Armes et l'un pour cette explication, je vois mieux maintenant.

      Supprimer