jeudi 30 juin 2016

Grand combattant

Image de l’auteur

Chevalier au blason de sable
D’un château qui n’a pas de nom
De sinople est son grand pennon
Et son armure est incassable

On dit que sa femme est canon
C’est une ondine insaisissable
Ses ennemis sont haïssables
Qu’il pourchasse au son du clairon

Je n’en fais nul panégyrique
Je ne vous dis pas ses secrets
C’est tout juste un sonnet lyrique

Pour ce batailleur sans regrets
Cet implacable mercenaire
Qui le soir lit Apollinaire

Cochonfucius

1 commentaire:

  1. Ce chevalier de gueules au blason de sable, au château sans nom, au grand pennon de sinople, qui pourchasse une ondine insaisissable, ce batailleur sans regrets qui lit Apollinaire, est un noble chevalier mais taire ses secrets est obscur, la lumière seule conduit à la vérité.

    RépondreSupprimer