mardi 21 juin 2016

Dom Juan, le mythe. Le festin de pierre.

(Blason de Coulommiers)

Non! Personne ne résiste à ce personnage
Tant son attrait est grand. Il fascine et lui-même
S'adore. Oui, il aime être aimé parce qu'il s'aime.
Mais lorsque la statue du commandeur s'engage

Sur la route de celui qui va... créature
Faible en proie au temps, alors l'espace de la
Pièce s'ouvre sur celui de l'au-delà.
Dom Juan accepte par pur esprit d'aventure

De dîner avec elle, ainsi il entrera dans
Son univers et deviendra comme elle immortel.
Pour demeurer dans le changement, Dom Juan

Pousse plus loin les limites du possible
Représente-t-il là un fantasme terrible:
Qu'on reconnaisse son désir de liberté ?
______

D'azur au colombier d'or rond de pierre de tailles à cinq assises, à  la porte de bois  ferrée au toit d'ardoise surmonté d'une  lanterne  et d'une boule d 'argent à la girouette d'or aussi. Des colombes d'argent volantes ; quatre à dextre, deux viennent et deux fuient ; à senestre, trois viennent et une fuit. Aux deux serpents d'or dressés et entrelacés par la queue, langués de gueules

3 commentaires:

  1. Magnifique!!!!

    Sabrine la revenante

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir la revenante. Je trouve que les colombes de ce blason sont comiques, elles partent dans tous les sens, il faut dire que les serpents entrelacés ne sont pas rassurants.

      Supprimer
    2. C'est vrai en effet !

      Sabrine

      Supprimer