vendredi 20 mai 2016

Senryû en l’honneur de Lucien Tesnière

Image de l'auteur


Indispose-t-il,
Ce silence vertébral,
La voile licite ?

Cochonfucius

5 commentaires:

  1. Eh bien oui, quand même, il indispose un peu ce silence vertébral.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est une transformation oulpienne de "signal vert".

      Toute la phrase :

      "Le signal vert indique la voie libre".

      Supprimer
    2. Quand j'écrivais qu'il y avait du Perec chez toi il y a pas si longtemps d'ailleurs...

      Aimes-tu cet écrivain ?

      Supprimer
    3. Oui.

      J'ai lu "La Disparition" en allemand (Anton Voyl's Fortgang), en anglais (A Void) et en espagnol (El Secuestro), ce dernier sans les "a".

      Voir aussi

      https://paysdepoesie.wordpress.com/2014/03/19/dupanloup-au-vatican/

      ainsi que

      http://lutecium.org/stp/cochonfucius/vocalisations.html

      Supprimer
    4. Tu es prolifique à un point que je n'imaginais pas et sans doute suis-je encore bien en dessous de la réalité quand à l'estimation du nombre de tes créations. J'ai une anecdote au sujet de La disparition j'y reviendrai ici. (Je n'ai toujours pas trouvé comment être informé au fur et à mesure des nouveaux commentaires, du coup je dois en oublier, as-tu le mode d'emploi stp ?

      Sinon, une interprétation à la Yake Lagan sur ce livre et celui qui lui succède dans l'oeuvre de Perec.

      https://misquette.wordpress.com/2014/12/28/130-la-disparition/

      https://misquette.wordpress.com/2014/12/29/131-les-revenentes/

      Supprimer