mardi 17 mai 2016

Mîm

Mîm

Quarante.
Exode du peuple de Moïse dans le désert de l’épreuve,
Recueillant chaque jour la manne providentielle,
Chaque tribu se voyant obligée de s’en remettre à Miséricorde de l’Unique
Pour sa subsistance et son retour à Canaan.
Initiale du Joaillier des connaissances,
Palais des significations spirituelles,
Alcôve de l’Esprit premier
Dont l’unicité est le voile
De l’achèvement de chaque être créé,
De l’infime grain de sable
A l’Archange Prince de la Couronne,
Siégeant au centre du Plérôme Célestiel.
Initiale du Règne de l’Unique
Sur les armées angéliques
Et de la libre Volonté
Qui nourrit toutes Ses Créatures selon la nature de chacune,
Suivant les lois instituées de l’Amour sans fin,
Lui, le Vigilant !
Lui, le Roi !
Lui, l’Absolu !
Initiale du lieu théophanique
Au plus intime de l’Homme,
Temple sacré de son adoration
Dans l’effacement de ses prérogatives,
Chambre de la vassalité agrée
D’où le moi prosterné contemple l’Aimé
Qui daigne tendrement s’incliner et converser avec lui.
Initiale des demeures célestes,
Édifiées pour accueillir les serviteurs de la Vérité
Qui de station en station,
Ont vu se lever les voiles un à un
Jusqu’à se rapprocher au plus proche du Jujubier de la limite.
Initiale de l’Élu,
Libre de choisir l’Aimé,
Agréé de toute éternité,
Niche des Lumières de la Révélation et des paroles infaillibles,
Montagne et caverne de la Synthèse des degrés spirituels.
Son nombre est quatre-vingt dix.
Station la plus haute que puisse atteindre l’aspirant
Qui a joint l’horizon de son humanité,
Égalant l’astre le plus élevé.
Pôle de la Perfection des Parfaits,
Axis Mundi,
Intégralité du manifesté,
Dernière lettre apparue au nom du premier Homme,
Au premier rang des nobles caractères du dernier Envoyé.
Voilà qui appelle aux louanges du Flambeau lumineux,
Car les mots tracés sur les parchemins de la Vérité
Sont les écrins des perles de la connaissance accomplie.
Retour sur le Ṣâd des nobles vertus,
Patience de l’âme et véridicité des poitrines,
Élévation des cœurs, pauvreté acceptée,
Rigueur des actes et pureté des pensées intimes.


L'Archange Métatron, ange de la Géométrie Sacrée

5 commentaires:

  1. Bonjour Frère Jean,
    Sublime texte, riche et enrichissant. Bravo.
    Mais je n'ai pas compris le lien entre l'écrit et le tableau. Pourriez-vous nous éclairer. Que le NAZIM soit avec vous.
    M.M

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Cher Ami,
    Je vous remercie pour votre intérêt.
    À vrai dire, je n'ai pas choisi cette illustration et comme vous j'ai été surpris.
    Je vais suggérer à notre ami Marc Sinniger d'en trouver une en rapport avec Moïse ou avec l'archange auquel le poème fait allusion qui n'est autre que Mettatron.
    Mais si vous avez une suggestion, n'hésitez pas à nous en faire part.
    Que Dieu vous bénisse.
    A très bientôt.

    RépondreSupprimer
  3. Je viens de changer l'illustration en question par une des rares peintures représentant l'Archange Métatron.

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour Messieurs,
    Merci à vous cher Frère
    Merci à vous M. Sinniger
    En attendant les quatre merveilles restantes, veillez accepter mes fraternelles salutations.
    Bonne continuation.

    RépondreSupprimer