samedi 23 avril 2016

Octopode au corps de sable

Image de l'auteur

Ce grand monstre de sable est superbe, à mes yeux ;
Il parcourt, bien souvent, ces modestes parages,
Invisible la nuit, grâce à son noir pelage,
Faisant régner la paix sur la terre et les cieux.

Je suis presque surpris de le voir en ces lieux :
Il est évanescent, c’est peut-être un mirage,
C’est une métaphore évoquant le courage,
C’est un représentant de la grâce de Dieu.

Les gens de mon pays ne le connaissent guère,
Car, sur de tels sujets, ils ont d’autres repères,
Il n’est rien à leurs yeux, pour parler franchement.

Je le sais, je suis vieux, mes rêves sont fragiles,
Mon corps, qui se souvient que sa chair est d’argile,
Ne peut point rajeunir, si ce n’est en dormant.

Cochonfucius

4 commentaires:

  1. Tout de même, attention Cochonfucius, l'Octopode au corps de sable entretient des relations secrètes avec le Vorace hexapode (voir La préhistoire en Héraldie pour se renseigner sur le Vorace hexapode). Certes l'Octopode au corps de sable est superbe mais il est très imprévisible. Il fait régner la paix dites-vous, sur la terre et les cieux. Mais de quelle paix s'agit-il? La paix a plusieurs visages.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ici, c'est une paix par recherche d'un consensus.

      Supprimer
  2. Voir aussi

    http://heraldie.blogspot.fr/2015/05/reve-de-lion.html

    RépondreSupprimer
  3. Très bien, Vorace hexapode au passé trouble est aussi très troublé, nous en tiendrons compte désormais cochonfucius, soyez-en sûr.

    RépondreSupprimer