mardi 19 avril 2016

Nef de Garonne

Image de l'auteur

En Garonne est la nef de la mysticité
Dont l’équipage est fait de trolls presque invisibles ;
Ils chantent en chemin leur dieu ressuscité,
Ou d’autres grands héros qu’on trouve dans leur Bible.

La Garonne au printemps est un peu rafraîchie
Par la brise qui vient du ciel éblouissant,
Et la trollesque nef, vaillamment s’élançant,
Propage leur chanson, ainsi qu’une élégie.

Aux rives de Garonne est un très ancien cloître,
Moines en leurs jardins s’abreuvent de bon vin ;
Les trois trolls, vus de loin, leur paraissent divins,
Dans la douce clarté qui commence à décroître.

Cochonfucius

4 commentaires:

  1. Ouh là là, attention! la religion des trolls est très peu connue encore en Héraldie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les moines croient la deviner.

      Supprimer
    2. Oui mais les moines d'Héraldie: frère Maurice, frère Eugène... boivent un peu trop et cela trouble leurs sens, du coup il se passe des choses étranges dans leur cloître, mais ce sont de bons moines qui essaient de bien faire et ma foi c'est l'essentiel après tout.

      Supprimer
  2. CHANSON À BOIRE

    Philosophes rêveurs, qui pensez tout savoir,
    Ennemis de Bacchus, rentrez dans le devoir :
    Vos esprits s’en font trop accroire.
    Allez, vieux fous, allez apprendre à boire.
    On est savant quand on boit bien :
    Qui ne sait boire ne sait rien.

    S’il faut rire ou chanter au milieu d’un festin,
    Un docteur est alors au bout de son latin :
    Un goinfre en a toute la gloire.
    Allez, vieux fous, allez apprendre à boire.
    On est savant quand on boit bien :
    Qui ne sait boire ne sait rien.

    Signé un certain Boileau...

    RépondreSupprimer