mercredi 6 avril 2016

Mirabelle est grosse


Quelle joie de retrouver la verte prairie !
Le grand jour est enfin arrivé à la ferme,
De la longue période hivernale c'est le terme ;
Les vaches trépignent en attendant leur sortie.

Toute la famille du paysan aussi,
Même le dernier, probable éleveurs en germe,
Tant il semble avoir ce métier dans l'épiderme ;
Il n'aurait raté ce moment à aucun prix.  

Cependant, sans se destiner à l’élevage,
On est quand même séduit par ces belles images
Qui donnent envie de les rejoindre sur le champ ;  

Libérées, elles ruent puis courent à perdre haleine,
Mise à part Mirabelle qui est à la traîne,
Parce qu’elle attend un heureux événement.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire