jeudi 14 avril 2016

Maître Coq passant

Blason de Vassincourt (Lorraine)

Je me souviens de ces temps où, dans chaque village
L'on entendait chanter le coq en sa basse-cour,
Rendant à l'astre levant son plus bel hommage.
Est-il plus belle façon de saluer le jour ?

Je revois des aubes anciennes la douce flamboyance,
Quand l'horizon étire son vieil or tendre
Et que le pré s'allume d'une stellaire scintillance,   
Lors qu'en toute chose la lumière se veut répandre…

Me voici rangé parmi les antiquités !
Bientôt l'oubli frappera ma rusticité ;
L'on me pourra voir empaillé, près d'une amphore,

Sur quelque étal de marchand de curiosités
Ou une ferme-musée où l'on m'ira visiter.
Passer du coq à l'âne est plus qu'une métaphore !
_____   

D'azur chargé à dextre d'une amphore d'argent et à senestre d'un coq hardi passant du même, allumé, crêté, languée, barbé et membré de gueules; au chef triangulaire d'or chargé d'un chevron haussé de gueules.

13 commentaires:

  1. Il n'appartient qu'à vous, Maître Coq, de vivre. Tout est fait ici-bas pour que vous viviez. Vous êtes le fils du Soleil.

    RépondreSupprimer
  2. Au lieu de se ranger dans l'oubli, mourrons en Sa Présence! Plutôt que d'être empaillés, qu'IL nous couronne de Son Amour! Le coq salue toujours le Jour, saluons-Le avec lui et fondons en l'Aube éternelle!
    Implorons Sa Grâce! Il Est Celui Qui Entend!

    Cielespoir

    RépondreSupprimer
  3. Maître Coq, ne soyez pas si inquiet
    Rassurez-vous, vous ne serez jamais oublié
    Dans beaucoup de répertoires, êtes enregistré
    Et ne serez jamais empaillé ni exposé
    De tous les Héraldiques, êtes respecté
    Et pour certains, le Coq le plus aimé.

    RépondreSupprimer
  4. Et ce Coq errant, n'en doutons pas, est un conquérant,
    Laissez donc les ânes à leur mangeoires braire des idioties sur votre compte. Si vous êtes antique, c'est bien là la moindre de vos qualités et le gage de votre longévité.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Très jolie jeu de mot coq errant conquérant, j'aime beaucoup.

      Supprimer
  5. Que serait Héraldie sans coq? Vous n'y pensez pas.
    Autant dire un oiseau sans ses ailes.
    Il y a encore bien des aubes qui attendent que le coq leur ouvre la porte.
    Quant à l'aube éternelle, elle a tout son temps.

    Garance

    RépondreSupprimer
  6. Comme un oiseau sans elle oui j'ai chanté toute la nuit j'ai chanté pour celle qui m'a pas cru toute la nuit . Charlelie couture .

    Pas facile d' écrire. Suis au musée de la BD a Angoulême je pense a heraldie avec ses images associées a des textes est on dans la bande dessinée ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Enfin, ses dessins (blasons)

      Supprimer
    2. Bonne visite du muséeVincent! Une BD collective alors?

      Supprimer
    3. Bof, bof pour le musée à part le guide qui est d'une érudition incroyable et réjouissante (C'est beau la passion) je n'ai pas trouvé ça génial. En fait le mieux c'est la sortie, quand on passe à la librairie et qu'on traine parmi les albums, elle est très bien fournie.

      Bon, c'est pas commun de raconter sa journée sur Héraldie, on n'est pas sur Facebook mais bon puisque j'ai commencé, je continue, ce soir je vais voir Odezenne en concert et j'espère que ça va me transpercer.

      C'est ça ;

      http://www.aficia.info/actualite-musique/clip-souffle-le-vent-odezenne-a-lesprit-sensible-et-reveur-74493

      Sinon je viens de recevoir un sms de Grandoptical qui m'offre mon en pourcentage de remise sur ma monture.

      Bonne soirée

      Supprimer
    4. ..et c'est quel pourcentage? :)

      Supprimer
    5. Pour en revenir à la BD et aux blasons + sonnets, ce qui ce rapproche le plus de la BD ici, ce sont les compositions de Pierrette qui narre une histoire en faisant une compilation de plusieurs sonnets. Pierrette et les beaux sonnets.

      Supprimer
  7. Mon âge, 49 mais je crois que je peux prétendre à 10 pour cent de plus parce que je suis presbyte depuis mon adolescence. Grace à cette reduction je vais pouvoir m'acheter des appareils auditifs.

    RépondreSupprimer