samedi 30 avril 2016

Maître Coq, Héraldien chevronné

Blason de Saint-Nicolas-lès-Cîteaux  (Côte-d'Or, Bourgogne)

Sur champ royal, un écusson brochant bordé
De gueules entoure d'ardeur trois rayons qui traversent
L'azur ; sur un ruban d'amour volent en cordée
Trois alérions d'argent vers le chef dextroverse.

Sur champ virginal, voici du grand chêne le fruit
Qui symbolise ici autant la force latente
Que l'endurance et la sagesse qui donne appui.
Voyez comme l'héraldique est une langue surprenante !

Je me fais ici fort d'en parler doctement,
Étant du reste rompu à la chose largement.
Cette leçon valait bien un blason, sans nul doute.

J'apprends qu'Héraldie fête aujourd'hui ses quatre ans ?
Ciel ! Comme le temps passe à courir sur le cadran !
Allons, voguons, car longue encore est la route !
_____

Écartelé : au premier d'azur semé de fleurs de lis d'or, à l'écusson bandé d'or et d'azur et à la bordure de gueules, brochant en abîme, au deuxième d'or à la bande de gueules chargée de trois alérions d'argent (de Lorraine), au troisième d'or à la branche de chêne de sinople englantée d'une pièce d'argent, au quatrième d'azur au coq d'or barbé, becqué, crêté et membré de gueules.

4 commentaires:

  1. Puis-je, cher Maître es blason, vous proposer une interprétation en guise de cadeau d'anniversaire ?
    Rassemblé en coeur unifié : au premier d'Azur sur son trône de miséricorde contenant les trois mondes, au deuxième d'or au chemin des amants dont les regards s'envolent embrassant tout l'espace, au quatrième d'Azur matinal à lumière d'Orient annonçant le Verbe, au troisième d'or à la branche de chêne portant le fruit des secrets de l'unique.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et le quatrième d'azur au coq hardi d'or saluant l'inspiration d'un tel blasonnement !

      Supprimer
  2. Je ne sais pas ce que dira le Maître es blason mais moi je trouve excellent ce blasonnement poétique.

    RépondreSupprimer
  3. Merci Dame Pierrette. Je viens de prendre conscience qu'il s'agit du blason de St Nicolas lés Cîteaux. Cela m'interpelle ! Ce saint n'est-il pas celui qui offre des cadeaux aux enfants et Cîteaux, l'abbaye de St Bernard ?
    Si c'est bien cela, voilà un double patronage digne de remarque.
    Qu'en pensez-vous ?

    RépondreSupprimer