mardi 12 avril 2016

Maître Coq en sa bienséance

Blason de Champetières (Puy-de-Dôme, Auvergne)

Me voici tout d'or à trôner en mon azur,
Bordé de vair qui est d'un écureuil la fourrure ;
À priori, il n'y a aucun lien, c'est sûr,
Hormis d'être en héraldique noble parure.

J'ai vu que l'on parle beaucoup de moi céans,
Ce qui me pourrait flatter mais surtout m'honore ;
Lors, je m'incline, c'est manière d'être bienséant ;
Même qu'à cet effet, demain aux premières aurores, 

J'offrirai mon chant bucolique à Héraldie
De tout mon corps, bien cambré sur ma bipédie ;
C'est bien là, foi d'honnête coq, la moindre des choses. 

Je suis fort aise du retour de Cochonfucius ;
L'on prétend que frère Maurice chanta l'orémus,
Clamant partout que, pour le coup, cela s'arrose !
_____ 

D'azur, au coq hardi d'or, à la bordure de vair.

2 commentaires:

  1. Cher Monsieur,
    Vous n'allez pas rejoindre le frère Maurice au fond de la cave.

    RépondreSupprimer
  2. Pas question ! Suis-je à vouloir finir au fond d'une cuve ?
    Quand je me trouve à cuire comme dans une étuve,
    Je fais chapelle en ma chapelle, le temps qu'il faut,
    Y attendant que le vrai se détache du faux.

    RépondreSupprimer