jeudi 21 avril 2016

L'oiseau Janus

Image de l'auteur

L’oiseau Janus s’envole, et se rit des tempêtes,
Il en a grand plaisir en son doux coeur qui bat,
Quand le ciel est très haut, et l’océan très bas,
L’oiseau Janus est fait pour, toujours, tenir tête.

D’autres jours, quand le flot est doux comme une femme,
Il laisse gravement les nuages passer,
Au souffle d’une brise heureusement bercés ;
Poséidon se calme et modère ses lames.

Quand les jours sont ainsi, quand flâne au long des grèves
Une nymphe vêtue de charmantes couleurs,
L’oiseau veut devenir un serpent tentateur,
Offrant une sardine à cette nouvelle Ève.

Cochonfucius

1 commentaire:

  1. Ici en fin-is-terre nous sommes des oiseaux-janus, nous nous rions des tempêtes...

    RépondreSupprimer