dimanche 17 avril 2016

Coq-loup d'azur

Image de l'auteur

Ne sachant si sa vie est victoire ou défaite,
Le vieux coq-loup d’azur se fait une raison ;
Tout un sombre dimanche, il reste en sa maison,
Profitant des bienfaits d’une douce retraite.

Évoquant rarement sa carrière imparfaite,
Il voit dans son jardin se suivre les saisons ;
Sa course qui s’en vient à sa terminaison
Traversera bientôt de nouveaux jours de fête.

Il est bon de ne plus se soumettre au labeur,
D’errer par les chemins, de cultiver des fleurs ;
À chaque temps convient sa juste part d’ouvrage.

Plus défilent les jours, plus je trouve à mon goût
D’être, à son domicile, un très ancien coq-loup,
Ayant quitté Paris pour de lointains parages.

Cochonfucius

2 commentaires:

  1. Un coq-loup peut-être, ou encore, un cochon.

    RépondreSupprimer
  2. Les renards étaient en fait fascinés par le Coq-loup car il possédait une grande liberté. Comme les renards l'observaient du matin jusque au soir, pour regarder cette liberté, paradoxalement cela leur donnait une apparence de grande organisation.

    RépondreSupprimer