mardi 8 mars 2016

Maître Coq en son haut lignage

Blason de Cantaron (Pays Niçois, Alpes-Maritimes)

Régenter une ferme et gouverner une basse-cour
Relève le plus souvent d'un réel sacerdoce ;
Pour la moindre supplique je suis l'ultime recours ;
Lourdes les responsabilités que j'endosse. 

À l'aube, il me faut réveiller la maisonnée,
Veiller à la régularité de la ponte
Et à ce que tout soit toujours bien ordonné ;
Tous les soirs, à la veillée, il faut que je conte 

Mes coquineries et hauts faits gallinaciers ;
Partout l'on me redoute pour mes ergots d'acier ;
Pas né celui qui me veut cuire tel un légume. 

Je suis un coq de haut lignage, je mène grand train ;
Du haut de ma tour d'argent je veille au grain.
Force et Honneur, cette devise est mon seul costume.
_____ 

D'azur à la tour posée sur un rocher mouvant de la pointe 
et sommée d'un coq hardi contourné, le tout d'argent.

3 commentaires:

  1. Marc, quand vous recevez frère Maurice, n'hésitez pas à m'en faire part, je viendrai me joindre à vous.
    "Maître Coq en son haut lignage" est déjà paru le 5 mars.

    RépondreSupprimer
  2. J'ai oublié de signer.

    JR

    RépondreSupprimer
  3. Ha ha ha ! En effet, sauf qu'il s'est déplacé au 8 mars... Bon, je n'irai pas jusqu'à accabler frère Maurice qui a déjà eu son compte, je crois. D'autant plus que son affaire ne semble guère vouloir s'arranger...

    RépondreSupprimer